24 février 2006

10

C'était ma journée courage. Je suis retournée à la fac après une semaine d'absence à essayer de récupérer de cette maudite grippe. Le soir, j'étais trop fatiguée pour flâner pour rentrer chez moi, alors j'étais montée dans le premier bus qui passait par là.

 

A peine assise, mon regard avait été attiré par les cheveux blonds d'une jeune fille. Sa chevelure lui recouvrait presque entièrement le visage. Sa main gauche caressait doucement le pendentif qui ornait son cou. Ce pendentif représentait simplement une moitié de coeur. Elle pouvait montrer, au monde entier, que la personne avec qui elle était l'aimait à un tel point que même cet amour était incrusté à même ce bijou doré qu'il lui avait offert. A première vue, cette attention paraissait inoffensive et très gentille. A première vue seulement. Pour moi, ce n'était qu'une façon de montrer sa main mise sur cette jeune fille. Et pourtant, c'était important pour elle, comme lorsqu'elle devait entendre s'appeler « ma chérie » ou « ma puce ». Pour elle c'était important, sinon elle n'aurait pas accepter de montrer aux yeux de tous cet amour. Comme si l'amour devait être montré alors qu'il se vivait à l'intérieur des gens. Comme s'il fallait posséder l'autre par des petites attentions comme des coeurs, ou des « mon », « ma » pour faire comme si l'amour existait vraiment.

 

J'ai repensé à cette question qui me laissait toujours pantoise : « Tu es avec quelqu'un ? » Un « Oui » clair et automatique sonnait en réponse. Et puis, je regardais curieusement la personne, en me demandant comment elle faisait pour ne pas voir à quel point c'était évident. Comme si l'amour que l'on se portait mutuellement ne suait pas de mes pores. Et puis, je réfléchissais en me disant que c'était justement parce que c'était évident que les gens ne le voyaient pas. Après tout, lui et moi avions grandi ensemble. Notre amour était évident pour nous, pas pour les autres.

C'était ma journée courage. Maintenant je peux laisser couler mes larmes.

Posté par loonea à 17:31 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur 10

    C'est beau...
    Pauvre elle
    Vite la suite !

    Posté par Rillao, 25 février 2006 à 23:08 | | Répondre
Nouveau commentaire